• Combe Nègre

     

    Combe nègre

    Combe Nègre

     

    Commune de: Pinsac, LOT 46

    Coordonnées : 1° 29’ 24.4’’ E ; 44° 50’ 48.3’’ N

    Altitude : 88m

    Type de sol : Calcaire J3b Bathonien Moyen. 

     

    # 28 Mai 2016:  DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

     

     TTP: 01 h 33 min

     TTST: 07h 00 min

     164m de première dont 164m sous l'eau

     Passage du siphon S7bis, 164m -10m.

    Réalisation de la jonction entre le siphon aval et amont de la zone terminale semi-active.

     

    Vidéo de l'exploration du S7.

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Préparatifs  /  Départ du siphon.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Etroiture de galets au départ.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Galerie 1.5m de large et 2.5m de hauteur en moyenne  / Marmites d'érosions.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers la fin  /  M'sieur Vilatte qui se "réjouit" que le siphon soit long.

    Combe Nègre

    Sortie du siphon.

     

    Combe nègre

    Topographie en plan datant de 1996.

    Topographie en plan mise à jour avec report surface.

    Combe nègre

    Topographie en coupe du nouveau siphon.

     

    # 25 Juin 2016:  DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

     

     TTP: 00 h 55 min

     TTST: 05h 38 min

     

    Nous sommes partis ce jour, pour réaliser des équipements en vue de nos futures explorations. De plus, nous rechercherons la gopro d' Hervé (et oui encore une fois......) qu'il a perdu dans le S5 voici un mois.

    100m de première en exondée.

    Passage au dessus du siphon S7bis dans une conduite forcée concrétionnée.

     

    # 09 Juillet 2016:  AMIARD Jean-Luois et Madame, BESSE Christophe, DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

     

     TTP: 00 h 55 min

     TTST: 05 h 25 min

     

       Nous replongeons une nouvelle fois à Combe Nègre afin de positionner une balise magnétique (Arcana 2015). Celle-ci doit permettre de définir la position exacte d'une grande cheminée avec des racines repérée lors de nos explorations. De plus, nous pourrons connaitre l'épaisseur de recouvrement car nous avons un télémètre laser avec nous et en surface Jean-Louis sera capable de nous donner la profondeur d'émission de sa balise.

       La balise est mise en place à 12h40 et Nous sommes repérés à 12h45 ! Presque synchro. Les mesures sont effectuées en surface pendant une bonne heure. Nous recevons avec Hervé le signal qui nous indique que les mesures sont finis vers 14h.

       Nous rentrons donc, mais pas aussi aisément qu' à l'accoutumé car les niveaux d'eau sont bas. Par contre le S8 a reculé de près de 70m, se qui nous permet de découvrir un peu plus le réseau.

       Le recouvrement est compris entre 3 et 5m. Il faut creuser !!

       Merci à la famille Amiard et à Christophe pour avoir supporter la chaleur et les moustiques tigre !

     

    Combe Nègre

     

    Combe NègreCombe Nègre


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     Photos Christophe BESSE.

     

     

     

    # 13 Juillet 2016:   Les propriétaires de la parcelle, DELPECH Thomas.

       Après renseignement pris au cadastre, je contacte Monsieur et Madame BRUN propriétaires des lieux. Ceux-ci sont très intéressés par nos travaux et après plus de 2h de présentation et de discutions, nous concluons un accord oral. Nous allons creuser et créer une nouvelle entrée.

       Nous décidons d'une convention régissant notre collaboration.

     

    # 14 Juillet 2016:   DELPECH Thomas, KUPIEC Christian, VILATTE Hervé, Voyou.

       Nous attaquons le chantier avec Hervé à la pioche et à la barre à mine. Après quelques heures, nous stoppons sur du rocher dure qu'il faudra fracturer.

       Voici quelques photos  de la séance.

     

    Combe Nègre

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Photos Christian KUPIEC.

     

     

    # 15 Juillet 2016:   BESSE Christophe, BESSON Michel, DELPECH Thomas, KUPIEC Christian, VILATTE Hervé, Voyou.

       Cette journée est consacrée au creusement du puits dans le rocher.

       Nous avons loué un compresseur ainsi que les services de Michel.

       Après installation, le T18 Montabert ronronne. Nous passerons une grande partie de la journée à forer les 11 trous de 2.40m de profondeur. Le premier étant un sondage à 3.2m qui ne débouchera pas dans le vide.

       Bilan en fin de journée: -1.80m, la barre à mine de Christophe rentre comme dans du beurre sur encore 1.2m. Donc il reste beaucoup à faire.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     

    Combe Nègre

     

    Combe Nègre

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Photos Christian KUPIEC.

        Quelques images issues de ma vidéo. Le tir en quelques étapes.

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

    Combe Nègre

     

     

    # 18 Juillet 2016:   DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Nous venons en fin de journée pour poursuivre le déblayement.

       A mon arrivée, de l'air frais sort d'un des trou réalisé à la barre à mine. Ceci est bon signe pour la suite !

       Après 2h à se relayer, nous arrivons à bout des déblais. Une petite ouverture en paroi laisse s'échapper un beau courant d'air. Après quelques sceaux supplémentaires, nous pouvons entrevoir la diaclase partiellement bouchée. Les racines sont bien là et le moral est au beau fixe.

       La suite est pour bientôt ainsi que les cordes !!!!!

       Bilan en fin de journée: -3.30m et le conduit ouvert.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

    Photos Hervé VILATTE.

     

    # 19 Juillet 2016:   VILATTE Hervé.

       Fin de la sécurisation du site par mise en place d'une rubalise et d'un panneau.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Photos Hervé VILATTE.

     

    # 22 Juillet 2016:   BESSE Christophe, DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Poursuite du creusement et de la désobstruction. Maintenant, nous sommes dans le conduit naturel qui a creusé la cheminée sous-jacente.

       Arrêt à -5.5m de profondeur et vue à -8m. En cumul cela devrait nous donner une verticale de -31m pour pouvoir poser le pied dans la rivière.

       Les cailloux tombent dans combe nègre !!!

       Encore quelques efforts et ce sera bon.

       En milieu d'après-midi, nous avons la visite de Monsieur et Madame BRUN. Nous leur montrons le chantier et nous officialisons notre partenariat en signant la convention.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     Photos Hervé VILATTE.

     

    # 22 Juillet 2016:  DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Poursuite de la désobstruction. Après une séance non stop de 9h30, nous sommes bien fatigués !

       Arrêt à -9.5m de profondeur et vue à -12m. Le conduit est débouché et maintenant nous sommes très pré du but. Encore 1.5m et ce sera bon.

       Nous avons découvert une lucarne horizontale étroite de 1.5m de long donnant dans la partie que nous avons balisée. Malgré cela, il reste évidant de continuer dans le conduit naturel descendant.

       Combe nègre nous aura subtilisé un coin éclateur. Les fouilles commenceront lorsque nous prendrons pieds dans la rivière.

       La suite au prochain épisode.

     

     

     # 06 Août 2016:  CARREY Kévin, DELPECH Thomas, KUPIEC Christian, VERLAGUET Frédéric, VILATTE Hervé.

       Avant de partir à Espagnac St Eulalie pour présenter la conférence sur l'exsurgence du Bial, nous faisons une petite séance de désob pour garder la forme.

       Nous passons 4 heures à creuser et à débloquer l'amas de cailloux qui bloque la descente de leurs petits copains. A la fin de la séance tout passe en bas. J'ai une vue sur le vide de la cheminée. Nous sommes à - 12m et il reste 2m pour passer mais le passage reste assez étroit.

     

     

     # 11 Août 2016:  BEAUCHERON Émeric et Amélie, DELPECH Thomas, KUPIEC Christian, VILATTE Hervé.

       C'est le grand jour, aujourd'hui ça passe !

       Du coup, l'équipe est motivée comme jamais.

       J'arrive avant tout le monde et commence l'équipement avec des goujons et des plaquettes. Puis les copains arrivent.

       Une fois au front, je m'engage dans le passage, mais ça coince grave. Je cède ma place à Émeric qui réussit à passer pour évacuer les déblais. La suite est juste au-dessous mais il reste une étroiture. Émeric arrive à passer avec le descendeur en bout de longe puis il se retrouve les pieds dans le vide avec les racines. Ça y est ! Il remonte difficilement et j'attaque le forage. Celui-ci est long et peu aisé.

       Nous sortons manger un morceau, puis de retour à la mine, il faut bosser car tout est rebouché. Après une heure, ça passe, mais ça coince quand même. La cheminée est superbe vu d'en haut. Nous avons débouché 4m plus bas que prévu, mais ça le fait. Après pas mal de purge et d'équipement, je mets pieds à terre exactement là où j'étais assis quelques semaines auparavant. Au poil le repérage de Jean-Louis.

       La troupe descend, nous cherchons un de mes éclateur dans les déblais, mais sans succès. Émeric et Amélie vont se promener dans l'exondée. Je les suis jusqu'à la sortie du siphon 7 dans lequel il manque 2.5m d'eau. De retour avec Hervé qui remonte, je le suis afin d'agrandir le passage. Les Beaucherons remontent bien content de leur visite. Nous prenons rendez-vous pour revenir et plonger cette fois.

       Voilà, Combe nègre retrouve sont fonctionnement éolien perdu depuis je ne sais combien d'années, voir de centaines d'années. Notre travail, nous permettra de poursuivre les explorations dans le siphon terminal, mais aussi dans le magnifique exondé inter S6 S8. De plus, la porte est ouverte aux spéléos non plongeurs qui pourront découvrir et respecter ces lieux magnifiques.

       La suite au prochain épisode.

     

       Voici quelques images du drone de Krikri.

     

    Combe Nègre

    Résurgence et vallée de Combe nègre.

    Combe Nègre

    Bras mort de la résurgence en niveau très bas.

    Photos Christian KUPIEC.

       Voici quelques photos issues de ma vidéo.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Véver et Amélie  / Le chantier.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Départ  / Avant dernière étroiture.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Dernière étroiture  / Sortie dans le gros.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cheminée, puits.
     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    fin de la descente  / Hervé qui descend vu du dernier fractio. 

     

    # 15 Août 2016:  BESSON Frank, DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Nous partons cette fois ci pour enfin plonger le S8 de Combe Nègre après tant d'efforts.

       Frank un copain d'Hervé vient nous donner un coup de pousse pour descendre le matériel depuis la surface. Pourtant habitué à faire de longues voies d'escalade, il daigne descendre dans la rivière. Dommage pour lui, une prochaine fois peut être.

      La descente du matériel ce fait assez facilement et surtout dès que nous débouchons dans le gros. Un petit "à toute à l'heure" pour Frank et nous commençons notre préparation.

      Le niveau d'eau est encore très bas et la rivière ne coule quand sous écoulement. Pour une fois, le portage est assez simple ! Depuis le puits, il nous faut parcourir 50m afin de rallier le S8 dans un boyau très confortable. Ça change des portages de bourrins...

      Nous trouvons que l'eau du siphon est très froide ceci peut être vis à vis des 36°C extérieur ce jour. L'eau est limpide et la roche bien blanche, ceci reste un enchantement pour les yeux. De plus, le siphon n'est pas du tout monotone. Bref, nous en profitons largement. Cela fait quand même 20 ans au bas mots que personne n'est retourné ici. Les fils se promènent un peu et celui de Bernard Le Bihan est coupé à plusieurs reprises. Nous arrivons au premier croisement de galerie et je décide de prendre à gauche afin de sortir dans la salle cheminée pré terminale. Le conduit ce rétrécit en boyau qui serpente. Après une vingtaine de mètres, nous faisons surface et repérons le départ de la galerie exondée.

      Nous repartons afin de reconnaitre les deux autres galeries présentes sur la topo de 1996. Les fils font de véritables sacs de nœuds et sont très mal raccordés. Galerie de gauche, je raboute et déroule 15m puis ça se rétrécit pas mal et cul de sac. Demi tour, galerie de droite, rebelote, il faut tirer du fil jusqu'à une étroiture cette fois ci. Nous faisons demi tour car nos consommations nous l'obligent, mais nous reviendrons pour sécuriser l'espace d'évolution et persévérer dans ces petits boyaux tout mignons...

      La remontée du matériel sera bien plus difficile car il nous manque Frank. Du coup personne à mi-puits pour guider les sacs qui se coincent. Ceci vaudra quelques aller retour sur corde à Véver.

      Nous sortons contents, mais avec un goût d’inachevé. la suite la prochaine fois.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Galerie 3m de large et 2.5m de hauteur en moyenne  / Départ du S8.

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Galerie  / Premier croisement.

    Combe Nègre

     Sortie du S8 et départ de la galerie exondée.

     

    # 16 Août 2016:  VILATTE Hervé.

       Mise en place d'une sécurité accrue suite à la reprise de la chasse. Ceci restant du provisoire avant la fermeture complète en dur.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    # 19 Août 2016:  DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Nous partons aujourd'hui plonger de nouveau le S8 afin de déséquiper un des vieux fil et de sécuriser les carrefours. La descente du matériel est longue car nous avons 2 sacs, 1xS80 (bouteille de 11.2l) et 2x4L chacun soit 10 charges.

       Nous nous répartissons le travail comme suit. Hervé enlève le vieux fil pendant que je replace correctement le deuxième. Ensuite, je m'occupe de couper et raccorder proprement les deux carrefours. Une fois notre besogne réalisée, nous devons nous retrouver dans la vasque de sortie afin d'aller revoir la trémie terminale. Il faudra 25min à Hervé et 38 pour moi afin de rallier la salle.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Carrefour n°1 / Fil refoulé par le courant.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fil volant / Travail fini au carrefour n°1.

     

       Combe NègreCombe Nègre

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Travail de Thomas / Travail d'Hervé.

        Nous posons tout le bardas et escaladons facilement une paroie de la salle. Après une dizaine de mètres, nous sommes devant la dite trémie. Elle est assez craignos et surtout pas du tout pénétrable. L'eau doit passer au pied en période de crue. Nous escaladons ensuite une cheminée qui donne sur une petite salle que nous entrevoyons.  Mais l'instabilité de certains blocs me font renoncer à y pénétrer. Du coup, nous allons voir une coulée dans la vasque d'à coté qui ne donne rien aussi.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vasque de sortie / Galerie menant à la trémie.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cheminé vu d'en bas / Hervé en collants et body escaladant la cheminé. "Fame, I'm gonna live forever !!!

     

    Combe Nègre

    Trémie de blocs obstruant le passage .

     

       Nous passons à la deuxième mission. Premièrement tenter d'explorer une conduite étroite dans cette branche, puis aller dans la branche de droite pour essayer de passer plus en avant en creusant au sol. L'exploration se passe plutôt bien malgré la position costale dans la diaclase et les redans des paroies. Au bout de 12m je débouche dans la deuxième galerie de gauche qui queute (voir topographie). Du coup, je rembobine et repars récupérer Hervé et ma S80. Nous nous dirigeons vers la galerie de droite et posons nos S80 au carrefour. A partir d'ici, les dimensions sont réduites au minimum. Haut de sol et bas de plafond ainsi que peu large. Arrivés à la fin de la galerie pénétrable, je commence à creuser dans le congloméra au sol. Cette tâche est très pénible car la tête en bas et les cailloux "encrés" au sol. Après 12min, Hervé me serre le mollet et me fait signe qu'il repart car il a froid. Pour ma part, je continue un moment dans une visi zéro. Je repars, pose mes palmes et fait demi tour afin d'essayer le passage surcreusé en marche arrière. Mais rien n'y fait et rien n'y fera car avec mes pieds je sens que cela se rétrécit encore. Je jette l'éponge et ré enroule le fil avant de remettre mes palmes, récupérer ma S80 et sortir après 46min de plongée.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Départ de la galerie explorée / Terminus où j'ai creusé sans succès.

     

       Bref le bilan est mitigé. Le rééquipement et le nettoyage de l'espace d'évolution sont très satisfaisants. Par contre, la partie exploration n'est quant à elle pas du tout satisfaisante à mon goût ! Seulement 12m. Nous reviendrons avec une corde et des amarrages afin d'escalader la cheminé exondée. Qui sait la suite passera peut être par là.

       Nous ressortons le matériel et nos carcasses après 7h sous terre.

       Comme d'habitude, la suite au prochain épisode.

     

       Par contre, il est à noter que la géographie des 3 terminus ne correspond absolument pas à la topographie réalisée par Bernard GAUCHE. Sur ces constatations, je referai la topographie complète du S8.

     

     

     

    # 21 Août 2016:  CABRIT Eric, DELPECH Clémence, DELPECH Thomas.

    TTST: 7h

     

       Le but de la sortie est de faire visiter à Clem et Eric le réseau. La veille au téléphone, je dis à Eric "prends quand même le perfo et des amarrages car il faut aller voir un départ en chenal de voûte".

       Nous faisons tranquillement la visite qui enchante mes convives et en repartant du S6, nous nous arrêtons dans  la trémie avec le trou d'homme. Je suis sure qu'il y a quelque chose dans ce coin car un beau lapiaz de voûte est présent et lors de notre première incursion avec Hervé, Nous avions énormément de CO2 avant ce passage et juste après de l'air frais!. Nous montons dans le talus de sable et Eric prépare la première ascension pendant qu'avec Clem nous prenons froid à cause du courant d'air très présent. Nous découvrons une cheminée inclinée remontante pourri d'argile compacte puis molle. Clémence pose un point pour que nous puisions franchir un passage et nous montons encore et encore.

       Nous arrivons sous une grande coulée stalagmitique, mais ça continu encore et encore..... Je prends le relai pour équiper et après une lunule et quatre points, nous sommes sorti d'affaire. La galerie est magnifique, des excentriques, du lapiaz, du choux fleur, des cristallisations et des fistuleuses. Nous passons une dernière petite escalade en libre avant de bloquer sur colmatage d'argile et de concrétions. Eric en suivant le courant d'air trouve une suite qu'il faut désober. Clémence si astreint et après un bon quart d'heure elle passe dans une salle. Eric suit et ils feront 80m à partir de là. Moi pauvre petit spéléo trop imposant pour passer, j'attends là dans le froid et le noir...!!! La suite est en conduite forcée et mène proche de la surface car des os sont présent, des racines, la terre est sèche comme dans un terrier et ça sent l’humus. De très belles concrétions ornent cette partie du réseau.

       Au total 130m de première en développé et entre +35 et +45m de verticalité. La topo à la prochaine sortie. Ceci porte à 442m nos découvertes dans Combe Nègre depuis le début de notre campagne d'exploration. Ce qui porte le réseau à 2250m.

     

      Merci à mes compagnons d'expé et à tout bientôt.

     

     

    # 29 Août 2016:  DELPECH Thomas, NAPOLEON Julien, VILATTE Hervé.

       Nous partons aujourd'hui plonger de nouveau le S8 pour en refaire la topographie et poursuivre l'exploration. Je n'avais rien dit précédemment, mais lors de ma dernière plongée après avoir creuser un des boyau, je me suis dirigé dans l'autre. Après quelques observations et deux gros blocs sortis, j'ai découvert une suite sur 20m. Le top!  Arrêt sur rien et devant ça file!

       La descente du matériel est longue avec nos 10 charges. Au passage merci à Julien le beau frère d'Hervé pour le coup de main. Nous commençons le déballage et Hervé se rend compte qu'il a oublié son masque dans sa voiture qui elle même est reparti avec Julien.....!!!! Pauvre petit Hervé:

    Combe Nègre

        Bref, je me fais la topo tout seul au télémètre pendant qu'il remonte, récupère son téléphone dans ma voiture, appelle et récupère le dit masque. Il arrive j'ai déjà fini la topo 3D depuis le puits jusqu'au siphon et je suis juste changé. Pile poil synchro. Du coup, nous sommes depuis le puits à 100.5m du départ du S8. (Le niveau étant bas).

        La mission est de topographier le S8, l'exondée et les ramifications. Car il me semble qu'il y a des incohérences entre la topo existante et ce que je vois en réel. Pour finir, pointer la suite que j'ai découvert. En 17 minutes nous sortons dans la salle avec plein de belles visée. Il faut dire que ce S8 est vraiment superbe. Puis nous repartons pour la topo des deux "culs de sac". En premier celui de droite qui coince pas mal car je n'ai pas posé ma S80. Du coup je revois pour la 3eme fois le terminus et la seule solution et de faire sauter l'étroiture de gauche.

    Combe Nègre

       Celle-ci reste ponctuelle et présente des traces de fort courant car les cailloux sont gerbés avec force juste devant. Donc à revoir si nos investigations dans l'exondée ne donnent rien.

       Du coup, direction la branche voisine qui m'a permis de progresser de 20m la fois précédente. Reste tout de même à repasser l'étroiture que j'ai dégagé. En 2x4l ça passe juste. Je continue en prenant la topo. Arrivé à mon terminus, je me retourne et ne vois personne arriver. Bon tempi, mon camarade n'a pas dut pouvoir passer. Je me résigne donc (en moins d'une demie seconde faut pas déconner quand même) à ne pas partager cette première. Je raboute et au bout de 6m je débouche dans une alcôve argileuse qui se termine par une arrivée impénétrable en plafond. Je suis vraiment blasé. En plus, je me rends compte que je n'ai pas appuyé sur enregistrement au niveau de la caméra! (Pas grave je reviendrai). Je coupe et amarre le fil, puis demi-tour. Retour à la maison dans la purée de pois.

      Je retrouve Hervé sur le retour et nous rentrons de concert. Nous sommes légèrement dégoutés du peu de résultat pour le moment. La routine, rangement et sortie difficile du matos.

      Au bilan, 12+26m soit 38m de première chèrement payés. Par contre, une topo calée et précise nous permettant de prospecter en surface et de projeter la zone de recherche. Nous avons topographié 384m ce jour. La partie noyée cumule quant à elle 244m.

      Prochaine mission, escalade de l'exondée et tentative de désob de la trémie post siphon.

      Voici le report de la zone avec les deux topographies superposées.

     

    Combe Nègre

     

    # 17 Septembre 2016:  CABRIT Eric, DELPECH Georges, DELPECH Thomas, VILATTE Hervé.

       Après un petit break, nous nous retrouvons afin de sécuriser l'entrée du puits artificiel. La veille je suis venu déposer 1m3 de sable au bord de la route. Puis avec Georges, nous avons chargés une cuve avec 800l d'eau et 10m2 de planches pour le coffrage. La boite à crépir est prête, le compresseur aussi. Il ne reste plus qu'à récupérer les 9 sacs de ciments que Christophe BESSE a acheté. Du coté d'Eric, les IPN de 140 sont prêts. Il manque encore la bétonnière et le groupe électrogène que doit porter Hervé.

       Rendez-vous 9h sur site. Comme d'habitude, le petit Hervé arrive avec demie heure de retard et le Eric avec une heure car il s'est fait arraisonner par la gendarmerie. Bref pendant ce temps avec Georges, nous avons tout préparé. 

     

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Premier travail, créer les encrages pour les IPN sur les parois. Je m'y colle et j'y perdrai une pointerolle qui fini sa course 28m plus bas. Ceci fait, George attaque le crépissage des parois à la boite à crépir. Cela va relativement vite et ça fonctionne super bien. Nous ferons tout de même 4 bétonnières de mortier.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Entre temps, nous posons  et calons les IPN qui doivent soutenir dans un premier temps le coffrage perdu en bois, puis servir de soutien à la dalle. Puis Hervé part chercher de l'essence, pendant ce temps Georges nettoie le matériel et Eric et moi réalisons à la tronçonneuse le coffrage sur mesure. Ensuite il faut boucher les derniers interstices avec des pierres avant que je pose le ferraillage et la roue servant de réservation pour le futur trou d'homme.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     

       Il ne reste "plus" qu'à couler la dalle de béton. Il nous faudra 3.5 bétonnière de béton pour réaliser celle-ci. La finition se faisant avec du ciment 42.5 plus résistant. Une fois décoffrer, Georges finit de donner la forme et lisse le béton avec amour.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Le résultat et plutôt sympathique. Il ne restera plus qu'à rehausser le passage avec un tube pour permettre de combler le vide autour avec les matériaux excavés et de placer une plaque faisant office de porte pour la sécurité. Voici l'équipe devant son œuvre!

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Merci aux copins pour cette réalisation et pour avoir apporter ou financer chacun une partie des matériaux et du matériel. Nous ne manquerons pas de nous retrouver prochainement pour finir le chantier et enfin aller faire de la spéléo.

     

     # 20 Février 2017:  BRUN Monsieur et Madame, DELPECH Georges, DELPECH Thomas.

      Après quelques mois de latence, nous voici de retour à Combe Nègre pour continuer la sécurisation du puits d'accès. La première étape a été de trouver une buse et un couvercle. Malheureusement, malgré de nombreuses tractations, nous n'avons pas trouvé notre bonheur. 

       Georges me propose de se servir d'une vieille fausse septique réformée. En y réfléchissant, une idée "brillante" me vient. Nous allons utiliser le corps comme buse et le fond comme couvercle. il n'en fallait pas plus pour passer à l'action.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

       Nous allons chercher avec le tractopelle de Georges la dite fausse septique qui servait de réserve d'eau pour le jardin. Une fois positionnée sur la scie à pierre, Nous réglons à l’œil la trace de coupe. Le premier passage est interrompu car nous rentrons trop dans le fond. Après une reprise, nous sommes bon et la demie-coupe est réalisée. Nous galérons un moment afin de faire tourner l'ensemble pour pouvoir couper la moitié restante. Finalement, tout se passe bien et nous avons nos éléments avec un couvercle à la "maille".

       Le chargement effectué et sanglé sur ma remorque, direction Combe Nègre. Le déchargement est calculé depuis plus d'une semaine. Je recule au plus près du tas de sable et ensuite nous bennons gentiment le couvercle, puis la buse. Aucun effort et rien de casser, le top.

       Maintenant, la suite de mon plan se met en place. Je place un tube en travers de la buse dans lequel passe une corde. Le tout relié au treuil de mon "Toy" garé en travers de la route. Je gère au mieux avec le joystick la descente de la buse.  Georges et Monsieur BRUN aident à tenir le cap au travers des arbres.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     

       Une petite photo pour immortaliser ces instants, et nous manœuvrons avec peine la buse. Nous la mettons en place, mais cela ne va pas. Nous la faisons bouger avec une barre à mine et notre force naturelle, mais rien à faire. Je tente de l'orienter avec le treuil en faisant des renvois autour des arbres, mais rein n'y fait. Nous la ressortons et la repositionnons à la force des bras. Top top! C'est parfait! Oui c'est parfait, mais quelle transpiration.

       Maintenant, nous finissons la pose du couvercle de 80kG. Attention aux doigts les amis. Nous reviendrons pour finaliser le scellement final, mais pour le moment il faut faire fissa car nous sommes attendus pour de multiples rendez-vous.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     # 01 Mars 2017:   DELPECH Thomas.

      Après une visite programmée pour deux spéléos Belges m'ayant fait une demande, j'en profite pour mettre des poignées sur la "porte" afin de faciliter la manœuvre et de protéger nos doigts!

    Au premier trou, je tombe sur un ferraillage, le deuxième pas mieux. Je commence à m'agacer. Le troisième fût le bon et me permet de calibrer pour les trois autres.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     # 25 Mars 2017:   CABRIT Eric, DELPECH Thomas, PERRE Sarah, MAESTRCCI Brice, SOULAYRES Jean-Luc, VERLAGUET Frédéric.

     

      Nous sommes tous à Combe nègre ce samedi matin pour réaliser des plans photos dans les galeries exondées entre le S6 et le S8. Il faut bien l'avouer, c'est une excuse pour reformer l'équipe de pointe du Bial ! Nous avons pris possession hier soir du moulin du Bourgnou sur l'Ouysse qui appartient à notre ami Yannick BIJON que je remercie vivement au passage. (Cliquez sur l'image pour suivre le lien).

     

    Combe Nègre

    Photo: Christian KUPIEC.

     

      Bref, après s'être copieusement mouiller lorsque nous sommes changés, nous rentrons sous terre avec le casse croûte du midi dans les sacs. Brice a tout prévu pour le "shooting" photo sous terre et Christian KUPIEC s'occupe en extérieur d'immortaliser la descente.

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     

     

    Combe NègreCombe Nègre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Combe Nègre

     

      Voici le liens vers les photos souterraines de Brice ainsi qu'un petit compte rendu de celui-ci. Cliquez sur l'image.

     

    Combe Nègre

     

      Merci à tous les copains pour cette sortie bien sympa.

     

    Thomas.